• Essai
  • Actus facebook

Audioprothétique

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin


Lors du premier rendez-vous, il faut réaliser un bilan de votre gêne auditive. L'objectif est de saisir les difficultés que vous rencontrez, de comprendre votre environnement ainsi que vos contraintes et votre mode de vie.

Ensuite vient l'étape des tests audiométriques. La qualité des tests d'audition et des réglages de l'équipement en dépendent. Contrairement aux tests réalisés chez l'ORL, ils ont une visée prothétique et ne servent pas à établir un diagnostic. Ce dernier est du ressort du médecin. Réalisé en cabine auditive conçue selon des normes d’insonorisation très strictes, le test auditif se déroule en deux temps :

  • L'audiométrie tonale : diffusion dans votre oreille droite, puis dans votre oreille gauche, avec un casque auditif standardisé, d'une série de sons, produits à différents couples fréquence - intensité. A chaque fois que vous entendez un son, vous le signalez en appuyant sur un bouton. Ainsi, et donc de façon subjective, nous obtenons une courbe représentative de votre audition
  • L'audiométrie vocale : réaliséz en champ libre, c’est-à-dire sans casque mais face à un système de haut-parleurs, le test vous confronte à différentes situations sonores. Pour chaque environnement, des mots sont prononcés, et c’est à vous de les répéter. Le test évalue la capacité de compréhension dans le calme et dans le bruit, ou, à l’inverse.

Votre profil auditif est alors défini sur la base de ces deux tests complémentaires. Ceux-ci seront conservés afin de pouvoir observer l’évolution de votre audition dans le temps, que vous soyez ou non appareillé. Les résultats vous sont expliqués afin que vous compreniez la nécessté de l'appareillage auditif, si tel est le cas.